L'Huissier de Justice est un généraliste du droit, il intervient ainsi dans différents secteurs :

Les constats

Établissement de constats dans deux types de situations. Lorsqu’un particulier subit un préjudice, la preuve du dommage devient alors incontestable. Lorsqu’un particulier veut éviter un conflit et rendre impossible toute contestation ultérieure (par exemple, affichage de permis de construire, état des mitoyennetés avant travaux…).

Le remboursement des dettes

Une part importante des missions de l'Huissier de Justice consiste en la médiation. Faire en sorte de concilier des intérêts contradictoires se révélant bien souvent plus rapide et moins lourd qu’une procédure devant les tribunaux. Ainsi, il peut proposer des plans de remboursement adaptés à chaque situation et acceptés par les deux parties.

Lorsqu’une personne refuse de régler une dette, le statut de l'Huissier de Justice lui permet d’intervenir pour faire respecter la loi. Il est mandaté - en tant qu’officier ministériel - pour l’exécution des titres exécutoires : jugements, ordonnances, grosses notariées… et est le seul habilité à pratiquer une saisie sur les biens d’un débiteur.

Il exerce son métier sous la tutelle du Procureur de la République.

L’immobilier

L'Huissier de Justice intervient dans ce secteur pour la résolution de litiges locatifs, qu’ils soient civils ou commerciaux.

Les affaires matrimoniales

L'Huissier de Justice aide à résoudre les difficultés liées au versement de pensions alimentaires ou au partage des biens (inventaire, restitution de biens mobiliers…)